Sauvegarde 56

La compétence et la coopération au service du changement social et humain…

 

Rôle

La Direction Générale

Instance de pilotage du dispositif

 

La Direction Générale de l'Association n'est pas le Siège Social qui, lui, est le lieu de l'élaboration du politique et de l'expression de la vie associative.

 

La Direction Générale est une instance stratégique qui se situe à l'articulation du politique (mise en œuvre des orientations des administrateurs) et de l'opérationnel (le champ d'intervention des professionnels).

 

Dans sa fonction de pilotage de l'organisation impliquant tous les secteurs d'activité, la Direction Générale promeut une conception de réseau de services intégrés et non celle de l'accumulation de structures.

 

Le Directeur Général définit les modalités de ce pilotage en terme de participation et de coopération, de coordination et de cohésion, dans une perspective de responsabilisation de tous les professionnels.

 

Il s'agit d'un service ressource, apportant une aide effective, ouvert et mobilisateur, régulateur et facilitateur, assurant la promotion des actions et le développement des projets.

 

Résolument placée au service des établissements et services et de leurs actions, la Direction Générale œuvre au développement d'une vision partagée de l'identité associative et du sentiment d'appartenance des acteurs.

 

Dans l'exercice de sa fonction de pilotage, la Direction Générale sollicite les avis des acteurs, valorise les savoir-faire, promeut les initiatives, fait circuler l'information et fédère les actions dans une perspective de promotion globale du dispositif associatif.

 

 

Sur la base des principes de délégation, de subsidiarité, de responsabilisation des acteurs et de confiance, la Direction Générale travaille au développement de la solidarité, des loyautés et de relations attentives et respectueuses, afin de permettre à chacun de remplir au mieux son rôle, d'assurer sa mission et de réaliser son travail dans l'intérêt de l'ensemble et particulièrement des usagers.

 

 

Pour exercer cette fonction de pilotage, tout en étant un facilitateur et un catalyseur, le Directeur Général mobilise des moyens adaptés. Outre la collaboration étroite et régulière avec le Président de l'Association d'une part, le Directeur Administratif et financier, d'autre part, il anime notamment les dispositifs permanents que sont le Comité de Direction, les équipes de direction par pôles d'activité, le Conseil de Direction. Il est, par ailleurs, garant de la mise en place des équipes de direction des différents établissements et services.


Les instances de fonctionnement de la Direction Générale

Dans le champ de responsabilité que lui confie le Conseil d'Administration, le Directeur Général associe à la mise en œuvre des grandes orientations de l'Association l'ensemble des cadres hiérarchiques (Directeurs d'établissements et Services, Directeurs-adjoints, Chefs de Services éducatifs) en pilotant et en animant plusieurs instances permanentes.

 

Le Comité de Direction

 

Composé du Directeur Général, des Directeurs d'établissements et services, de la Directrice du Pôle Ressources, il constitue l'équipe dirigeante de l'Association.

 

C'est l'instance de pilotage privilégiée de la Direction Générale en terme de gestion administrative, gestion financière, gestion des ressources humaines.

 

C'est une instance résolument ancrée dans une culture collégiale envisageant l'ensemble des grandes fonctions stratégiques de l'Association sur la base d'une co-responsabilité de l'équipe dirigeante.

 

Cette instance transversale à toutes les activités de l'Association harmonise l'ensemble des pratiques de gestion de l'Association.

 

Sous la responsabilité du Directeur Général, elle informe régulièrement le Conseil d'Administration par l'élaboration d'un document synthétique d'information, d'analyse et de gestion.

 

A l'initiative du Directeur Général, afin d'alimenter la réflexion et l'analyse du Comité de Direction, des groupes de travail sont mis en place sur des dossiers techniques spécifiques dont la conduite est confiée au Directeur Administratif et Financier ou à l'un des Directeurs d'établissements et services.

 

Un relevé des décisions est élaboré à l'issue de chaque réunion du Comité de Direction.

 

Le Comité de Direction se réunit à raison d'une demie journée, tous les quinze jours.

 

 

Les équipes de direction par pôles d'activité

 

Les équipes de direction mises en place pour chacun des trois pôles d'activité sont les instances de pilotage stratégique des trois grands secteurs d'intervention de l'Association : enfance-familles, hébergement-accompagnement social, insertion-formation.

 

Ces équipes constituent un lieu privilégié de coopération pour le développement et la mise en œuvre du Projet Associatif dans les domaines qu'elles animent. Elles travaillent au décloisonnement des pratiques et favorisent l'élaboration de projets transversaux.

 

Elles sont à la fois un lieu d'analyse du contexte et d'anticipation, mais aussi de rencontre avec des acteurs directement impliqués dans leur champ d'activité : les administrateurs en charge de l'accompagnement de ce secteur, les prescripteurs (Juge des enfants, inspecteurs de l'Aide Sociale à l'Enfance...), les autres associations... Ces équipes de direction peuvent mobiliser des groupes de travail impliquant d'autres professionnels de l'Association et notamment les cadres intermédiaires.

 

Ces équipes sont composées du Directeur Général et des Directeurs d'établissements et services du pôle concerné.

 

Elles se réunissent toutes les six semaines.

 

Le Séminaire des Cadres

 

Le Séminaire des Cadres est une instance d'information et de communication, mais aussi de réflexion et d'analyse rassemblant l'ensemble des cadres hiérarchiques de l'Association. Il est composé du Comité de Direction et de tous les cadres intermédiaires de l'Association.

 

Par la restitution de ses travaux faite par les cadres aux différentes équipes et par la diffusion large d'un compte-rendu auprès de tous les professionnels, il constitue une instance à partir de laquelle l'ensemble des salariés devient davantage partie prenante des grands enjeux concernant les missions de l'Association.

 

Des partenaires sont régulièrement invités à venir communiquer dans le cadre de cette large instance de direction associative.

 

Le Séminaire des Cadres se réunit à raison d'une journée tous les mois.

 


Les équipes de direction des établissements et services

 

La Direction Générale de l'Association est garante de la mise en place des équipes de direction des établissements et services.

 

Placées sous la responsabilité des Directeurs, elles sont composées des cadres hiérarchiques de chacun des établissements et services. Ce sont les instances de direction et d'animation de chacun des équipements.

 

Le Directeur Général à travers des rencontres annuelles avec chacune de ces équipes de direction évalue et accompagne l'intégration de leurs modes d'animation et de conduite institutionnelle à la philosophie d'ensemble du pilotage associatif.

 

Les instances représentatives du personnel

 

Il est constitué, eu égard aux dispositions légales et conventionnelles, diverses instances et notamment :

 

Au niveau de l'Association :

 

Le Comité d'Entreprise (CE),

Le Comité d'Hygiène, de Sécurité et des Conditions de Travail (CHSCT)

 

Dans le cadre de la législation en vigueur et de l'article 10 de la Convention Collective Nationale de Travail de l'Enfance Inadaptée du 15 Mars 1966, il est institué un Comité d'Entreprise unique de l'Association de Sauvegarde de l'Enfance et de l'Adolescence du Morbihan qui est l'employeur de tout le personnel de la Direction Générale et des Établissements et Services.

 

Dans chaque établissement ou service sont élus des délégués du personnel en application de la législation en vigueur et de l'article 10 de la Convention Collective précitée.

 

 

Au niveau de chaque établissement :

 

Des Délégués du personnel

 

 

Au niveau de chaque direction :

 

Des Conseils de Vie Sociale

 

 

Ces instances sont constituées conformément aux dispositions légales et conventionnelles en vigueur.

 

Elles pourront faire l'objet de documents et notes complémentaires précisant leurs modes de fonctionnement respectifs.